En quête de notre idéal

Avec la pleine lune du 23 novembre dernier à 0° du Sagittaire, la Lune en Gémeaux nous adressait l’invitation du Soleil à partir en quête de notre idéal. Accompagné du guide (Jupiter) et du mental (Mercure), la pleine Lune a pointé son spectre lumineux sur la voie à suivre en nous laissant porter par l’énergie cosmique. Une pleine Lune se vit soit dans la tension soit dans la plénitude. Mars en Poisson conjoint à Neptune et Uranus en Bélier peuvent faire surgir des vagues émotionnelles, créer des cassures et autres manifestations assez fortes pour pointer du doigt ce qui n’a pas pu être réglé. Ou bien, des actions au service de l’invisible galvanisées par une force énergétique (type éruptions solaires) ont pu nous faire ressentir une période de grosse fatigue. L’équilibrage énergétique est en cours. Et ainsi, avoir en même temps la certitude indéfinissable qu’un grand changement s’opère pour chacun d’entre nous.

Jupiter dans les bras du Soleil : Le 26 novembre le Soleil a rejoint Jupiter. Juste whaou !!!! La conscience rejoint la foi, le Père cosmique rejoint le guide. Qu’avez-vous vécu à ce moment (à un ou deux jours près)?

Non loin d’eux, Mercure pendant ce temps avait commencé sa rétrogradation (moment de réflexion, d’intériorisation).

  • Comment par nos gestes et nos paroles allons-nous vivre selon nos valeurs dans notre quotidien, avec notre famille, nos amis, nos enfants, au travail ou bien encore pour notre propre développement personnel (santé physique et psychique, amour de soi, dons…)?
  • Quels étaient nos rêves d’enfant ?
  • Qui ou quoi nous empêchent de les réaliser ?
  • Mercure de retour en Scorpion était déjà passé par là fin octobre. Que s’est-il passé fin octobre ? En Scorpion, il nous invite à réfléchir sur la fin des choses pour renaître à autre chose en lien avec nos croyances.

Pour finir, le 24 décembre, Mercure repassera à 13° du Sagittaire où il a commencé sa rétrogradation le 18 novembre. L’heure du bilan est arrivée. Pour Noël, offrons-nous le cadeau d’accorder nos idées, nos relations avec notre idéal !

Les prises de conscience à la pleine Lune amènent soit des remises en question profondes soit la mise en œuvre de résolutions. Tout ceci dépendra de la façon dont vous avez vécu la pleine Lune. Il sera temps à la prochaine nouvelle Lune de réajuster ou d’amorcer un nouveau cycle dans la continuité de ce qui a été mis au jour.

La nouvelle lune du 7 décembre 2018

pleine_lune

Si la pleine Lune du 23 novembre s’est déroulée dans une certaine tension il est temps de réajuster ses intentions. Cette nouvelle Lune en Sagittaire est placée sous un degré de recherche intellectuelle. Continuons ou réajustons nos intentions, notre quête d’idéal, en fonction des derniers évènements passés et prises de conscience. Ce jour même, Mercure, planète du mental, est stationnaire. C’est-à-dire qu’il est en passe de reprendre sa marche avant. Quel formidable clin d’œil de l’univers !

Le temps sera venu de laisser s’exprimer par la parole ou l‘écriture, de nommer tout ce qui vient à nous de façon intuitive ou encore tout ce qui a été caché. L’intelligence est une notion abstraite. Il existe toute forme d’intelligence. Alors ne croyons pas que nous sommes plus ou moins intelligent qu’un autre. C’est ce qui pourra être le plus difficile ; croire en sa propre intelligence! Nous allons encore aller dans nos profondeurs mais cette fois ci en passant par « le mental » des 3 cerveaux (ventre, cœur, tête). Cette nouvelle lune est très marquée par l’intellect lié à l’intuition, création, réflexion.  À un autre niveau, voyons là une renaissance en cours. Cherchons d’où viennent les résistances qui nous empêchent d’exprimer notre vérité. Après avoir pris le temps d’intellectualiser, lâchons-prise et ressentons le détachement de tout ce qui ne nous appartient pas. Notre guide est là, ayons la foi, accueillons la dualité en chacun de nous, ainsi elle devient unicité.

L’univers nous exhorte à ressentir la chaleur mystique de notre Mère Divine et de notre Père Cosmique. Ne succombons pas au piège de la facilité par la fuite ou la résignation. Cela va être un dur labeur mais si nous ouvrons les bras, l’heure de notre élévation, de notre réalisation, sonnera.

Mettons-nous à l’intérieur de notre antre maternelle (Nœud nord en Cancer) pour y voir la lumière du Grand Tout en chacun de nous.  Par nos différences et notre reliance à la source divine le « TOUT EST POSSIBLE » est là à notre portée…

Lumineusement vôtre

Raphaëlle