default image

Cher Philippe,Chère Martine

Pour ma part, j’ai vécu un magnifique stage , fait la connaissance de quantité de Dragons et Dragonnes et rencontré (retrouvé aussi) de belles personnes, vécu des moments de profonds partages.

Ce stage a dépassé de loin tout ce que je pouvais en attendre, ce que j’avais pu imaginer.

Si je pouvais récemment affirmer qu’il y a eu un “avant” et un “après” dans ma vie, suite au premier stage de clair ressenti, je peux dorénavant ajouter qu’un nouveau monde s’est ouvert à moi après le Temple des Dragons. Un monde insoupçonné, avec ses propres codes et lois, ses richesses, un monde rempli de Présences merveilleuses, de bienveillance, d’amour, de collaboration et de non-jugement. Un monde dont les Présences, malgré le mal que les hommes ont pu leur faire, sont de nouveau prêtes à travailler aux côtés des humains.

Grâce à vous, j’ai pu lors du dernier passage, en méditation, voir mon Grand Dragon. Si je pouvais communiquer avec Lui et ressentir sa présence quand mon corps étai tsoudainement inondé d’une profonde joie, je ne pouvais toutefois que l’imaginer. Lors de l’exercice comportant la recherche du nombre de nos Dragons et des espèces auxquelles ils appartenaient, une des participantes me l’avait alors précisément décrit.

Je n’ai pas partagé mon vécu lors du dernier passage parce que j’étais trop dans l’émotion et peut-être, n’avais je pas envie de le partager avec tous. Je le fais volontiers maintenant.

Au début de la méditation, j’ai vu l’entrée du Temple, je voulais m’approcher mais mes pas me conduisaient sur une route bétonnée, d’abord chaotique, petite (un peu comme celle qui mène à Terre des Veilleurs), pour devenir plus lisse, plus large, une route droite et quelconque. Je n’arrivais pas à revenir vers le Temple, alors j’ai lâché prise et continué d’avancer sur cette route.

Quand le 2ème partie de la méditation a commencé, j’ai pu m’approcher du Temple, j’étais enfant. L’entrée dans le Temple supposait la traversée de multiples doubles portes coulissantes s’ouvrant les unes après les autres, mais le passage se rétrécissait après chaque porte. La seule lumière à l’intérieur du Temple émanait des Flammes, chacune gardée par un Dragon. A chaque pas, mon corps grandissait pour aller vers celui d’une adulte. J’ai approché les premières Flammes, pas toutes. Je m’arrêtais devant chacune d’elles et chaque Dragon gardien avançait sa tête avec bienveillance vers moi.

Arrivant devant la 5ème Flamme (je ne me souviens plus de la couleur), j’étais devenue adulte; un très grand Dragon âgé, mais imposant, la gardait. Il a déployé ses ailes, montrant toute sa puissance, secoué sa tête (un instant, je l’ai cru menaçant) puis lentement, très doucement, il s’est penché vers moi et à ce moment précis j’ai su que c’était Lui. C’était le Dragon que l’on m’avait décrit, la texture de sa peau, sa couleur, son âge, sa taille. C’était mon Dragon et je pouvais enfin le voir; je ressentais la re-connexion, la re-connaissance. Je pouvais le toucher, le caresser. Je suis montée sur son dos et il m’a emmené, loin, à l’extérieur du Temple. Nous avons volé, volé et encore volé, très loin, très haut dans l’espace et à un moment mon corps s’est fondu dans le sien, nous n’étions plus qu’un seul Dragon, volant, libre. Cela a duré quelques longues secondes, puis je me suis retrouvée de nouveau moi, assise sur son dos. Je venais de vivre un extraordinaire voyage.

Cette rencontre était si belle que j’en ai pleuré et que j’en pleure encore en l’évoquant. J’avoue avoir un peu de peine à revenir entièrement sur terre. Mais je sais aussi que c’est la vie que j’ai choisie et qu’il m’appartient de la vivre, de travailler dans la lumière mais avec les pieds sur terre.

Alors je vous remercie, Philippe, Martine, de m’avoir acceptée dans le groupe. Merci d’avoir partagé vos connaissances et vos recherches sur ces magnifiques Etres, de m’avoir permis de Le voir et de revivre ce que j’ai vécu il y a si longtemps.

Toute ma gratitude va vers toi, Aline. Tu as toute mon affection. Sans toi, sans ta constante disponibilité, sans ton écoute, sans ton partage, cette magnifique rencontre n’aurait probablement pas eu lieu.

Merci aux Présences pour les cadeaux reçus et les soins prodigués; nous allons tisser de nouveaux liens. A notre tour maintenant de donner et d’effectuer des soins.

Je pense comme vous, que cette nouvelle Ere est une Ere de partage et de co-création. Il est grand temps de nous regrouper et de travailler ensemble, de partager nos savoirs mais aussi nos vulnérabilités et parfois nos peurs. Les Dragons nous ouvrent le chemin, à nous de nous y engager.

Je voulais encore ajouter que je suis profondément honorée de la confiance de la Dragonne atlante concernant le Maître des cristaux. Une nouvelle fois, je la remercie aussi du fond du coeur.

Je vous souhaite à vous trois une excellente soirée,

Avec lumière.

Eliane 22 juillet 2018