L’AYURVEDA une thérapie ancestrale, causale, une médecine plurimillénaire. La chirurgie a été amenée par l’Ayurveda. Cette médecine prend en compte l’être dans sa globalité et traite les causes et non les symptômes, des problèmes de santé, physiques, mentaux, énergétiques. L’ayurvéda permet d’aligner le corps, l’âme et l’esprit. Ses enseignements prônent un esprit sain dans un corps sain et recommande de garder le corps physique nettoyé, car il est plus facile pour l’esprit d’être clair lorsque le corps est sain. Il ne s’agit pas seulement d’entretenir son corps en faisant du sport, en se lavant à l’extérieur. Mais plutôt de garder l’intérieur de votre corps, exempt de toutes impuretés. Si le système digestif est bouché par des toxines d’alimentation non digérées, mal assimilées, il survient alors un état de fatigue, de désordre digestif, indigestion, ballonnements, inconfort. Plus cela dure plus l’entoxination continue. Le foie ne peut plus filtrer correctement, et les sept tissus fondamentaux ne sont plus nourris et sont envahis à leur tour par les toxines. Le sang est rapidement pollué lui aussi et cela provoque inévitablement d’autres désordres dans la santé. Bien sûr l’hygiène de vie est importante. La nourriture que vous absorbez est importante, la quantité, la qualité et aussi la qualité de l’eau que vous buvez. Il est recommandé de choisir de la nourriture biologique, avec des végétaux et des céréales.

Il faut savoir que contrairement aux idées reçues, il n’est pas recommandé de consommer des céréales complètes. En effet, les écorces de celles-ci sont difficiles à digérer et il faut avoir un feu digestif parfaitement équilibré pour les assimiler, ce qui n’est pas le cas de la majorité des personnes aujourd’hui, malheureusement. Ceci est dû à des erreurs alimentaires la plupart du temps. C’est la même chose pour la digestion des oléagineux, mieux vaut ne pas manger les peaux des amandes, des noix. Les peaux, sont principalement indigérables (celles de tomates, poivrons, aubergines, pommes de terre…) Elles laissent des impuretés non digérées dans l’organisme et celui-ci se fatigue deux fois plus pour essayer de les éliminer.

Voici quelques principes de base pour garder un système digestif nettoyé :

  • Le matin à jeun, boire un verre d’eau tiède avec un demi jus de citron pressé et un peu de miel. Ceci nettoie le système digestif. Attendre un quart d’heure avant de petit déjeuner.
  • Ne manger que si vous vous sentez bien, si vous êtes contrarié, repoussez le moment de manger, car si on ne digère pas nos émotions, on ne digère pas la nourriture et on stocke des toxines.
  • Préférez les végétaux et les fruits à la viande, les légumes verts nettoient l’organisme, la viande crée des fermentations, des toxines et de la lourdeur dans l’esprit et dans le corps, et de l’agressivité.
  • Consommez les fruits et les yaourts en dehors des repas ou une demi- heure avant, mais pas à la fin des repas, leur temps de digestion n’étant pas le même que le reste de la nourriture, ils créent des fermentations s’ils sont pris pendant les repas.
  • Pendant les repas ne pas boire trop d’eau, pour que la digestion fonctionne bien, il doit y avoir de la place, c’est à dire de l’air, en plus du liquide et de la nourriture.
  • Le dîner devrait être un repas léger, idéalement sans viande, le corps n’en ayant pas besoin pour dormir, la viande ne ferait que surcharger l’organisme et la digestion avant d’aller se coucher.
  • Il est bon de dîner tôt, entre 18 et 19 h maximum, pour faire une bonne digestion et avoir un bon sommeil. Plus on dîne tard, plus la digestion sera lourde.
  • Les desserts, tout ce qui est sucré, alourdit la digestion en fin de repas. IL serait mieux de consommer cela en dehors d’un repas.
  • Boire du jus frais de raisin rouge purifie le sang.

Pour clore le sujet il est recommandé de purifier régulièrement son système digestif, pour éviter « l’encrassage ». Ceci peut être réalisé facilement en faisant de temps en temps, une cure de triphala. Le triphala est un remède naturel, un mélange de trois plantes :

Haritaki, la plante qui nettoie le colon, bibithaki, la plante qui nettoie l’estomac et amalaki qui nettoie les intestins. Triphala facilite les éliminations, surtout prise en fin de repas. Elle évite le stockage, les toxines, et les fermentations. Elle permet de garder le système digestif en bonne santé.

Article écrit par Martine GILBERT

Retrouver l’ensemble des soins proposés par Martine : https://www.padmalovin.com/soins-martine-lapleigne/

Praticienne en Ayurveda diplômée.